Espace privé Agenda Contact
 

FCO : conditions de mouvements Corse-continent et continent-Corse

Une nouvelle instruction technique (instruction technique DGAL/SDSPA/2020-36 du 16/01/2020) vient de mettre à jour les conditions applicables aux mouvements des ruminants vis-à-vis de la Fièvre Catarrhale Ovine.

 

Pour les mouvements de France continentale vers la Corse, rien ne change. Les mesures, qui visent à éviter l’introduction du sérotype 8 sur l’île, sont :

  • la vaccination des animaux contre le sérotype 8 dans l’élevage d’origine,
  • une analyse PCR vis-à-vis du sérotype 8 avec résultat négatif réalisée au plus tôt 14 jours après le délai nécessaire à l’acquisition de l’immunité selon les précisions du laboratoire fabricant et dans les 7 jours qui précèdent le départ pour la Corse.

 

Les conditions de mouvements de ruminants depuis la Corse vers le continent sont en revanche modifiées, l’obligation de vaccination contre le sérotype 4 ayant été supprimée. Les mesures sont donc désormais :

  • la vaccination des animaux contre le sérotype 1,
  • l’obligation de dépistage par PCR de groupe avec résultat négatif, réalisée au plus tôt 14 jours après le délai nécessaire à l’acquisition de l’immunité selon les précisions du laboratoire fabricant et dans les 7 jours précédant le mouvement vers le continent.

 

Dans les 2 sens, la protection des animaux vis-à-vis des attaques du vecteur Culicoïdes pendant leur transport jusqu’à leur lieu de destination (désinsectisation) sont obligatoires.

 

Concernant les mouvements depuis la Corse vers un autre État membre de l’Union européenne, elles doivent répondre aux conditions générales du règlement 1266/2007 pour les sérotypes 1, 2, 4, 8 et 16 tant que la reconnaissance du statut indemne de la Corse vis-à-vis des sérotypes 2, 8 et 16 n’a pas été officiellement prononcée par une décision de l’UE.

 

 

Source : B.O. agri