Espace privé Agenda Contact
 

Bien-être animal : 15 mesures à déployer entre 2020 et 2022

Le Ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, a tenu le 28 janvier dernier une conférence de presse sur le bien-être animal au cours de laquelle il a présenté 15 mesures visant à renforcer la lutte contre la maltraitance animale et améliorer le bien-être des animaux domestiques.

 

Douze des 15 mesures ciblent les animaux d’élevage, avec notamment :

  • l’interdiction à terme de toute pratique douloureuse en élevage (le Centre national de référence bien-être animal est saisi pour objectiver les pratiques douloureuses et identifier les alternatives possibles),
  • l’interdiction de la castration à vif (sans anesthésie) des porcelets fin 2021,
  • la désignation obligatoire d’un référent formé au bien-être animal dans chaque élevage de porcs ou de volailles (1er janvier 2022),
  • l’augmentation des contrôles au chargement des animaux dans les véhicules de transport par les services officiels (1er semestre 2020),
  • le renforcement des sanctions en cas d’irrespect de la réglementation européenne sur le transport d’animaux vivants (1er semestre 2020),
  • le lancement en 2020 d’une expérimentation sur un étiquetage clair des denrées d’origine animale sur les modes d’élevage et le bien-être animal,
  • renforcer la sensibilisation au bien-être animal dans l’enseignement agricole.

 

Pour déployer ces mesures, des textes réglementaires vont être publiés dès le premier semestre 2020. Un arrêté ministériel interdisant la castration à vif des porcelets fin 2021 devrait notamment être publié dans les prochains jours.

 

 

Retrouvez le plan 2020-2022 et les 15 mesures en cliquant ici !